Eugène Dauphin (1857-1930)

Eugène Dauphin est reçu peintre officiel de la marine en 1889.

-Je m’appelle Eugène Dauphin et je suis wagnérien.

-Qu’appréciez-vous?

-Le vaisseau fantôme, naturellement.

-Suis-je bête! Pour un peintre de la marine, quoi de plus inspirant qu’un étrange marin condamné à errer éternellement sur les océans!

-Ma toile inspirée de l’opéra de Wagner participe de la décoration du foyer de l’opéra de Toulon.

Des commandes officielles, le peintre toulonnais Eugène Dauphin en a eu plusieurs, telle à Paris la décoration du restaurant “Le train bleu” de la gare de Lyon où il peint le panneau “Toulon”. Des honneurs aussi il en a eu, comme une mention honorable au salon des artistes français à seulement 23 ans et une médaille de troisième classe à 24! Plus tard la légion d’honneur, forcément. Quant à sa dernière grande commande, ce fut celle de la salle des fêtes du cercle naval de Toulon.

Le père d’Eugène Dauphin, Etienne, était architecte à Toulon. Eugène Dauphin naît et meurt à Toulon. Son apprentissage en tant que peintre se fait en partie aux beaux arts de Toulon et bien sûr il est de ceux qui œuvrent en faveur de la jeune peinture toulonnaise en cette fin du XIXe siècle. En 1929, il expose au salon des artistes français un tableau intitulé “Dans la rade de Toulon”. Bref Eugène Dauphin est indissociable de sa ville de Toulon sans être vraiment un peintre régionaliste puisque ses tableaux représentent principalement des bateaux, ses quelques vues champêtres n’intéressant plus guère.

La richesse des coloris et ses atmosphères claires et lumineuses séduisent toujours les amateurs d’art. Le port de Toulon, huile sur panneau 42 x 31 cm, en une, vendue en 2008 chez Lucien Paris nécessitait plus de 3100 €. Les pêcheurs de nuit ci-dessous chez Paris Enchères-Collin du Bocage trouvaient preneur à 4125 € le 27 mai 2015.

Enfin, le bateau à vapeur trois mats de la marine militaire française, huile sur toile, 39 x 56 cm fut adjugé chez Delon Hoebanx à Drouot, le 1/12/2020, 1164 €

Frédéric Le Quer

Eugène Dauphin est reçu peintre officiel de la marine en 1889. -Je m’appelle Eugène Dauphin et je suis wagnérien. -Qu’appréciez-vous? -Le vaisseau fantôme, naturellement. -Suis-je bête! Pour un peintre de la marine, quoi de plus inspirant qu’un étrange marin condamné à errer éternellement sur les océans! -Ma toile inspirée de l’opéra de Wagner participe de la décoration du foyer de…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code