Albert Brenet (1903-2005)

Albert Brenet a été nommé peintre officiel de la marine en 1954.

Mais la longue vie d’Albert Brenet, 102 ans, lui offrira l’occasion de bien d’autres distinctions telles la nomination de peintre de l’air en 1938, les palmes académiques en 1952, l’élévation au rang d’officier de la légion d’honneur en 1953 et la nomination comme peintre de l’armée de terre en 1959. Albert Brenet est le seul artiste à avoir été distingué dans les trois services – armée, marine et aviation.

Aux beaux arts de Paris, Albert Brenet se forme en tant que peintre animalier. Mais rapidement, les vents, la mer et les navires redeviennent les sujets de prédilection de ce havrais d’origine qui, enfant, aimait déjà à dessiner les bateaux sur le port. Il navigue sur le dernier voilier de la marine marchande et peint et dessine tout ce que ce voyage va lui permettre de voir en capturant chaque instant de la vie à bord. Sa carrière est lancée, ses voyages ne font que commencer, l’orient devenant aussi une source d’inspiration. Ses affiches pour les compagnies aériennes transatlantiques contribueront aussi par la suite à sa renommée.

Les amateurs d’art n’ont pas oublié Albert Brenet qui se vend bien. Une vente chez Debureaux-Duplessis du 1er décembre 2017 avait été l’occasion de la mise à l’encan de plusieurs œuvres de l’artiste. La gouache en une, un 4 mâts battant pavillon national 80 x 140 cm fit 9450€. 6930 € étaient nécessaires le même jour pour acquérir le tableau ci-dessous, une gouache représentant le catapultage d’un super étendard sur le porte-avion Clemenceau.

Enfin dernier exemple, chez Beaussant Lefèvre, toujours à Drouot, avec un cuirassé, gouache 45,5 x 66,5 cm, qui réclamait le 9 juillet 2020 la somme de 1905 €.

Frédéric Le Quer

Albert Brenet a été nommé peintre officiel de la marine en 1954. Mais la longue vie d’Albert Brenet, 102 ans, lui offrira l’occasion de bien d’autres distinctions telles la nomination de peintre de l’air en 1938, les palmes académiques en 1952, l’élévation au rang d’officier de la légion d’honneur en 1953 et la nomination comme peintre de l’armée de terre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code