Les afghans contre le rodéo urbain

Rodéo urbain et méchoui sont les deux mamelles de la France! Alors évoquons ce choc des divertissements!

Un sage méchoui entre afghans s’était donc organisé en bas d’un immeuble d’une cité de Colmar située dans le très populaire ( c’est comme ça qu’on dit à la nupès, populaire) donc populaire quartier de l’Europe. Toutes les valeurs de l’UE et surtout celle de la convivialité y étaient invitées. Un barbec dans les parties communes sous un effroyable cagnard, quoi de plus naturel?

Le respect des traditions séculaires d’un pays situé à des milliers et des milliers de kilomètres d’ici tient beaucoup au cœur des français, en particulier au cœur de notre gouvernement. Une bonne bouffe traditionnelle, des chansons sur des musiques de là-bas chantées et dansées entre hommes sont des moments que les riverains aux fenêtres apprécient certainement chaleureusement en mangeant leur choucroute. De toute façon ils ont intérêt à apprécier, jamais la police ne viendra faire cesser cette fête impromptue de peur d’en être la victime expiatoire.

En revanche les festivités ont été dérangées par les adeptes du rodéo urbain. “De quoi, de quoi?” s’exclamèrent les afghans dont le sang chaud ne fit qu’un tour et qui finirent par chasser un temps les trouble-fête dont les décibels des moteurs couvraient la musique.

On imagine bien que du coté des habitants des immeubles alentours qui avaient le choix pour leur samedi après-midi caniculaire entre l’enthousiasme festif afghan et le vrombissement des motos d’acrobates venus du monde entier, leur cœur balançait. Prudemment ils ne choisirent d’ailleurs pas de crainte des représailles.

Mais les amateurs de rodéos urbains ne tenaient pas à voir leur doux loisir mis à mal et finirent par flinguer un afghan né à Kaboul et mort quartier de l’Europe à Colmar. Il avait fait du chemin sinon culturellement du moins en kilomètres.

Notre ministre Darmanin qui préfère le méchoui au rodéo urbain est maintenant prêt à tout pour retrouver l’assassin. Mais face à l’omerta de toute une cité, la tâche s’annonce compliquée.

Frédéric Le Quer

Rodéo urbain et méchoui sont les deux mamelles de la France! Alors évoquons ce choc des divertissements! Un sage méchoui entre afghans s’était donc organisé en bas d’un immeuble d’une cité de Colmar située dans le très populaire ( c’est comme ça qu’on dit à la nupès, populaire) donc populaire quartier de l’Europe. Toutes les valeurs de l’UE et surtout…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code