Racisme et virement à la poste au nom d’Allah.

Il me semble être une question de salubrité nationale que de conter cette histoire de racisme arrivée à une proche. Ça me fait honte pourtant. J’ai honte à ma France.

Il n’est pas inutile d’abord de situer cette personne. Il s’agit d’une femme de type caucasien comme disent les américains avec un nom à consonance juive, à la personnalité forte, capable de tout pour obtenir ce qu’elle veut.

Maintenant l’histoire. Cette personne réclame à La Poste où elle a un compte en banque, qu’on fasse un virement de 30 000 € au concessionnaire pour l’achat d’une voiture neuve. Elle va et revient à La Poste plusieurs jours sans que strictement rien ne soit fait. Elle s’énerve, finit par traiter tout le monde de voleur, fait un scandale dans le bureau de poste, crie, pleure, s’arrache les cheveux, mais en vain.

Il y a quelque chose de kafkaïen à avoir à faire à ces gens.

Plus la scène dure, plus la responsable, face à la cliente, est exigeante. La preuve du bon de commande avec le rib du destinataire. Ses fiches de payes sur x mois et le revenu d’imposition, tout ça pour de l’argent qu’elle a sur son compte, ne suffisent plus. Maintenant c’est le registre du commerce de la société dont elle est gérante. La raison pour laquelle l’argent est sur le compte. Et comment ça se fait qu’elle reçoit le salaire qu’elle reçoit! Ouf!

La cliente dans sa surexcitation observe quand même la chargée de clientèle et se rend compte qu’elle est typée musulmane. Et de se mettre à hurler dans une ultime tentative:

 Au nom d’Allah on me vole. Allah m’est témoin, je travaille mais au nom d’Allah on me vole.

Et par ruse, la femme est de religion chrétienne, tout ce qu’elle éructe n’est plus qu’au nom d’Allah!

Un incroyable changement se passe alors avec la responsable de la poste qui s’exclame qu’il fallait le lui dire plus tôt, sous entendu, qu’elle était musulmane. Le racisme ne vient pas de ceux qu’on pense.

Quasi immédiatement l’argent est sur le compte du concessionnaire et la voiture pourra enfin être livrée à la cliente.

Je ne veux même pas finir par une quelconque morale tant l’attitude du personnel ethnicisé et raciste de la poste me dégoûte.

Frédéric Le Quer

Il me semble être une question de salubrité nationale que de conter cette histoire de racisme arrivée à une proche. Ça me fait honte pourtant. J’ai honte à ma France. Il n’est pas inutile d’abord de situer cette personne. Il s’agit d’une femme de type caucasien comme disent les américains avec un nom à consonance juive, à la personnalité forte,…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code