Imam Hassan Iquioussen

Le gouvernement n’a pas cherché à surveiller l’imam Hassan Iquioussen avant que le conseil d’état ne rende son arrêt. Hassan Iqioussen s’est donc enfui! Gérald Darmanin devient l’incarnation d’un état failli.

 Le ministre de l’intérieur est totalement inconséquent. Au tribunal administratif sa demande d’expulsion était rédigée de manière médiocre et l’état a été débouté. Contraint, il l’a rectifiée devant le conseil d’état qui a, cette fois, validé l’expulsion.  Mais apparemment le ministre n’était pas prêt. Peut-être ne s’attendait-il pas à gagner. Bizarre voire impossible que rien n’ait filtré entre la place Beauvau et le palais Royal…

Bref Gérald Darmanin a laissé sans la moindre surveillance un individu fiché S qui porte par ses prêches enflammés atteinte aux valeurs de la république (c’est le terme à la mode de chez nous!)) et qui a été au cœur de l’actualité tout l’été. Le stade de l’imprévoyance est dépassé, on est dans la connerie pure et simple.

A moins, bien sûr, que Gérald Darmanin ait sciemment laissé s’échapper Hassan Iquioussen. Les deux hommes ont indéniablement des relations personnelles. La société Darmanin père et fils dirigée par l’oncle paternel de Gérald Darmanin a vendu  sa propriété de Lourches, département du Nord, à Hassan Iquioussen en 2003. Ils ont dîné ensemble en 2014 dans un domicile privé à Tourcoing en vu des législatives pour canaliser le vote de l’électorat musulman lors des élections. L’imam Hassan Iquioussen aimait d’ailleurs bien Gérald Darmanin et se disait d’accord à 99,9 % avec les sujets abordés entre eux. Ces informations officielles ne sont probablement que le dixième de l’iceberg.

 Il semble que seulement à partir de 2020,  leurs relations se soient dégradées. Les ambitions présidentielles de Gérald Darmanin l’oblige à apparaître exemplaire en matière de lutte contre l’islamisme et il devient normal de s’en prendre à l’imam représentant “la tendance la plus dure et la plus virulente des Frères musulmans en France sur des sujets comme le statut des femmes ou le rapport aux juifs” (dixit un  autre imam).

Mais jusqu’à quel point Gérald Darmanin souhaite-t-il voir l’imam Hassan Iquioussen arrêté par la police française? Le ministre lui rend il un dernier service en ne l’expulsant pas vers le Maroc, pays où l’imam risque d’être incarcéré dès sa descente d’avion pour avoir dit beaucoup de mal du roi?

Le problème avec cet épisode est que si le ministre n’est pas corrompu, il est complètement incompétent. A se demander ce qui est préférable!

Frédéric Le Quer

Le gouvernement n’a pas cherché à surveiller l’imam Hassan Iquioussen avant que le conseil d’état ne rende son arrêt. Hassan Iqioussen s’est donc enfui! Gérald Darmanin devient l’incarnation d’un état failli.  Le ministre de l’intérieur est totalement inconséquent. Au tribunal administratif sa demande d’expulsion était rédigée de manière médiocre et l’état a été débouté. Contraint, il l’a rectifiée devant le…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code