Rentrée politique

La reine d’Angleterre a phagocyté la rentrée politique en France. Plus facile d’admirer les anglais que de regarder en face l’état de la France.

Que reste-t-il de la fête de l’huma? Roussel en bon marxiste exalte la valeur du travail et le haineux Mélenchon traite les flics de factieux. Que reste-t-il de la rentrée politique de Marine Le Pen? Sa volonté de rester sur une ligne qui vient de faire ses preuves, la ramène sur le pouvoir d’achat, sachant que celle concernant l’immigration n’a plus vraiment besoin d’être soulignée. Que reste-t-il des universités d’été d’Eric Zemmour? Un mot “francocide”, qui consiste à qualifier des actes terroristes low coast du quotidien alimentés par la haine du gaulois.

Quant au gouvernement, rien de neuf non plus. Toute la journée de samedi, les effectifs de la préfecture de police de Paris étaient mobilisés pour ratisser les rues afin d’éviter que quelques centaines de gilets jaunes manifestent. C’est surement ce qu’ils nomment une mission de service public… Je suis un peu dégoûté que la police  accepte sans broncher.

Il reste une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne vient de Suède. Les scandinaves veulent voir cesser l’immigration qui les fragilise et décident d’être dirigés par une union des droites. C’est ce que veut depuis le début Zemmour pour la France mais comme sa voix ne retentit plus comme l’année passée, l’espoir ne peut venir que d’une prise de conscience initiée par l’étranger.

La mauvaise vient d’Ukraine avec la contre-offensive réussie de l’armée. Ce sont les américains à la manœuvre aussi bien tactique que stratégique. Derrière l’échec russe point le sentiment que rien n’est possible, que le monde de l’occident va continuer d’imposer ses thèmes où les plus riches sont déterritorialisés, où le multiculturalisme est roi, où la richesse des classes moyennes qui consiste en leur langue, leurs us et coutumes, leur culture et leur terre natale est sabordée.

Au rythme de cette rentrée politique, Macron serait bien capable de faire ses 5 ans. Accablant!

Frédéric Le Quer

La reine d’Angleterre a phagocyté la rentrée politique en France. Plus facile d’admirer les anglais que de regarder en face l’état de la France. Que reste-t-il de la fête de l’huma? Roussel en bon marxiste exalte la valeur du travail et le haineux Mélenchon traite les flics de factieux. Que reste-t-il de la rentrée politique de Marine Le Pen? Sa…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code