A gauche, l’égalité homme femme

A gauche, l’égalité homme femme est en contradiction avec l’islamisation voulue par la NUPES avec l’invasion migratoire.

A la NUPES, on aime le hidjab. Il est un élément vestimentaire incontournable dans les bastions de gauche. Les militants manipulent les femmes voilées pour leur propagande en les exposant sur des affiches électorales .

Les cadres du parti battent leur femme avec une homogénéité qui confine au plan politique comme pour mieux se rapprocher de leurs électeurs de banlieue.

Les maires écolos en s’acharnant à promouvoir  des tenues comme le burkini participent de la soumission du sexe voulu faible.

Une militante écologiste d’origine musulmane mais semble-t-il émancipée, déplorait il y a peu, les quolibets qu’elle devait supporter: “On sait comment tu en es arrivée là”, “Elle n’a qu’à retourner à son repassage”, “Barbie fait de la politique”.

Les élues LFI et écolos entament apparemment la bataille pour leur libération mais le front uni de la gente masculine porté par le duo Mélenchon Quattenens plus soudé que jamais, laisse présager pour elles des lendemains difficiles.

La question qui vient alors forcément, est celle-ci: Peut-on soutenir à la fois l’islamisation de la France et promouvoir avec honnêteté l’égalité homme femme? Dans tous les pays musulmans, la femme est en état d’infériorité par rapport à l’homme. Un mouvement qui favorise l’islamisation de la France, ne peut pas promouvoir sincèrement des valeurs féministes. La dichotomie est flagrante.

France Culture par l’intermédiaire d’une invitée expliquait ce matin que les femmes iraniennes se battaient pour leur libération depuis le début du XXe siècle. Aucune amélioration sur ce temps long à l’exception d’une phase d’une vingtaine d’années sous le chah. Le hidjab est en Iran plus que jamais le dress-code incontournable sous peine de mort, cf. le décès récent de la malheureuse jeune fille, Mahsa Amini.

La NUPES qui a de plus en plus de mal à attirer les électeurs français de souche, compte sur les naturalisations d’immigrés musulmans et leur descendance pour un jour arriver au pouvoir. Les femmes du mouvement sont devenues les idiotes utiles, la caution respectable, d’une feuille de route qui les marginalisera et les rabaissera de plus en plus.

Frédéric Le Quer

A gauche, l’égalité homme femme est en contradiction avec l’islamisation voulue par la NUPES avec l’invasion migratoire. A la NUPES, on aime le hidjab. Il est un élément vestimentaire incontournable dans les bastions de gauche. Les militants manipulent les femmes voilées pour leur propagande en les exposant sur des affiches électorales . Les cadres du parti battent leur femme avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code