Hommage à Frédéric Mitterrand

L’hommage à Frédéric Mitterrand s’annonce grandiose. Il avait marqué son mandat de chef d’état par sa fabuleuse prestation sur le dance floor de Stayin’alive des Bee Gees – j’ai vu l’information sur twitter -. Le président Macron s’apprête à reprendre le flambeau.

Plutôt que de ronronner aux Invalides, la célébration comporterait, pour changer un peu, une réinterprétation personnelle par Manu le boxeur de ce grand moment disco. Son ami Gabriel Attal le pousse dans cette voie, lui proposant même de privatiser la Canebière pour monter un podium tout en longueur.

Le président devrait nous gratifier de figures qu’il a lui-même mises au point avec Brigitte dans la pièce hyper fun de l’Elysée refaite sous Pompidou par Pierre Paulin.

Lors de cette soirée qui s’annonce mémorable, les trafiquants de drogue marseillais seront les bienvenus, de toute façon on ne peut pas faire autrement. Emmanuel Macron lui-même a demandé que l’ecstasy soit en vente libre

Joe Biden devrait venir avec sa femme. Lui aussi très fan du disco qui lui rappelle sa crise de la quarantaine, pourrait faire quelques pas. La CIA tente de l’en dissuader compte tenu de la narco ville qu’est Marseille. Mais le vieillard s’entête.

Le ministère de la culture est forcément à la manœuvre. Grease et La fièvre du samedi soir doivent faire l’objet d’un mémoire en histoire de l’art. Le gouvernement souhaite par ce biais faire de l’éducation de la jeunesse une priorité.

A cette occasion, Aya Nakamura pourrait se faire connaître du public français et interpréter La vie en rose. Pour le moment personne n’a demandé à Edith Piaf d’interpréter le tube d’Aya Nakamura, Djadja. Il parait qu’Emmanuel Macron qui, d’après BFM, avec sa main vertueuse guérit les écrouelles, parle aussi aux esprits. Par l’intermédiaire de Marcel Cerdan il serait en contact avec la môme Piaf qui serait en train de mettre au point des déhanchementxs sexy et des ondulations lascives.

L’hommage à Frédéric Mitterrand s’annonce mortel. “Mais Comment ça, le monde est titpe ?” s’exclame Aya. Et Macron de répondre “J’suis pas ta catin Djadja.”. Chaud, bouillant, je vous dis… Un truc de guedin!

Frédéric Le Quer

L’hommage à Frédéric Mitterrand s’annonce grandiose. Il avait marqué son mandat de chef d’état par sa fabuleuse prestation sur le dance floor de Stayin’alive des Bee Gees – j’ai vu l’information sur twitter -. Le président Macron s’apprête à reprendre le flambeau. Plutôt que de ronronner aux Invalides, la célébration comporterait, pour changer un peu, une réinterprétation personnelle par Manu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *