Juif en Francistan

“Je te dis je te vois je te tire une balle entre les deux yeux, de sang-froid fils de pute sioniste de mes couilles. Personne n’a encore décidé de te foutre une balle dans la tête. Ta grosse pute de mère sioniste, enfin fils de pute. J’espère que tu crèves d’une maladie incurable et qu’on viole ta femme et tes enfants devant tes yeux sionistes”… Ces insultes adressées à Meyer Habib, député, ne sont qu’un terrible exemple qu’être juif en Francistan devient de plus en plus difficile et risqué.

Marco, l’homme qui en sortant de sa synagogue des Orteaux s’est fait tabasser et dont les hématomes sont impressionnants, témoigne de son coté : “J’ai vu passer un individu qui m’a regardé fixement, il avait l’air un peu excité. Il est repassé trois minutes après, il est venu vers moi et m’a dit : – C’est toi qui tues les gens à Gaza ? Puis  Il m’a frappé, il m’a mis des coups de poing, des coups de tête, et j’ai perdu connaissance. Je me sens rabaissé, humilié. C’est le retour de la deuxième guerre mondiale. C’est un nouveau nazisme”.

Il y a à peine un mois à l’université de Strasbourg des colleurs d’affiches montrant les otages du Hamas sont victimes d’une agression antisémite : “Les quatre personnes qui sont arrivées étaient habillées tout en noir, et portaient des masques noirs. J’ai été jeté à terre, j’ai pris des coups de pieds et des coups de poings. Ils étaient à deux contre un. Jai couru, je me suis réfugié dans un restaurant. Les deux autres ont réussi à partir après avoir lâché le sac qui contenait les affiches.”

A Cannes, il y a trois semaines des enseignants manifestaient pour alerter sur les violences qu’ils subissent de la part d’élèves faisant actes d’antisémitisme et balançant des fumigènes et des pétards au sein de l’établissement.

Ces démonstrations attestant incontestablement une haine des juifs sont légions. Toute l’Europe est concernée mais semble avoir renoncé, baissé les bras devant l’ampleur du phénomène. L’Allemagne a décidé, plus soumise que jamais à l’islam, de décorer le quartier Grosse Bockenheimer à Francfort pour le Ramadan et de l’illuminer pendant un mois. “Ce sont des lumières contre l’antisémitisme” souligne entre autre un communiqué de la ville. Plus c’est gros, plus ça passe!

Etre juif en Francistan et même en Europistan devient un chemin de croix, si j’ose dire. Merci et bravo pour le courage de ceux qui restent en France.

Les chrétiens seront les prochains sur la liste des réprouvés.

Frédéric Le Quer

“Je te dis je te vois je te tire une balle entre les deux yeux, de sang-froid fils de pute sioniste de mes couilles. Personne n’a encore décidé de te foutre une balle dans la tête. Ta grosse pute de mère sioniste, enfin fils de pute. J’espère que tu crèves d’une maladie incurable et qu’on viole ta femme et tes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *